Catégorie

Retour aux médias

Communiqués de presse

29.10.2020
Icon speaker

Baisse légère du chiffre d’affaires au T3 2020 à CHF 86 Md

Le chiffre d’affaires pour les produits structurés des principaux membres de la SSPA au T3 2020 a atteint 86 Md CHF, en baisse par rapport aux 94 Md CHF au T3 2019. ; Le taux de croissance par rapport à l’année précédente est de -9%. Le cumul annuel du chiffre d’affaires de 289 Md CHF est plus élevé de 8% par rapport à l’année précédente. Les produits d’optimisation de la performance constituent la plus grande part du chiffre d’affaires au T3 2020 (46%). La catégorie levier représente avec 31% la deuxième plus grande part du chiffre d’affaires total. La part du chiffre d’affaires total des produits de participation est passée de 28% au T3 2019 à 13%. Les produits de protection du capital ont atteint 10% du chiffre d’affaires total au T3 2020 (T3 2019 : 11%). Le chiffre d’affaires du marché primaire (43 Md CHF) est resté quasiment stable par rapport au T3 2019, la part de la valeur totale est montée cependant à 51% (T3 2019 : 47%). Par contre, le chiffre d’affaires du marché secondaire a diminué de 49 Md CHF à 42 Md CHF au T3 2020, soit 49% du chiffre d’affaires total. L’USD, l’EUR et le CHF sont les monnaies les plus utilisées et se partagent 88% du marché.

Zurich, le 29 octobre 2020. Les statistiques relatives à la création de valeur des produits structurés établies par Boston Consulting Group tiennent compte des produits cotés ainsi que des produits non cotés en bourse qui sont créés en Suisse ou pour la Suisse et négociés sur le marché national et international. Les membres du SSPA que sont Banque Cantonale Vaudoise, Barclays Capital, Credit Suisse, Goldman Sachs, Julius Baer, Leonteq, Raiffeisen Schweiz, Société Générale, UBS, Vontobel, ainsi que Zürcher Kantonalbank ont participé à la collecte de données pour le troisième trimestre 2020. Ils représentent la majeure partie du marché suisse.

Principales évolutions au troisième trimestre 2020 :

  • Les produits d’optimisation de la performance constituent avec 39 Md CHF la plus grande part du chiffre d’affaires au T3 2020 (46%). La catégorie levier a atteint un chiffre d’affaires de 26 Md CHF (T3 2019 : 16 Md CHF) et représente avec 31% la deuxième plus grande part du chiffre d’affaires total. La part du chiffre d’affaires total des produits de participation est passée de 28% au T3 2019 à 13%, le chiffre d’affaires nominal a diminué de 26 Md CHF à 11 Md CHF. Avec un chiffre d’affaires nominal de 9 Md CHF, les produits de protection du capital ont atteint 10% du chiffre d’affaires total au T3 2020 (T3 2019 : 11%).
  • Malgré une baisse du chiffre d’affaires nominal de 55 Md CHF au T3 2019 à 48 Md CHF au T3 2020, Equity représente avec 56% la plus grande part de la valeur totale. Le chiffre d’affaires nominal de Foreign Exchange a diminué de 22 Md CHF au T3 2019 à 21 Md CHF au T3 2020 et la part de la valeur totale a augmenté de 23% à 24%. La part du chiffre d’affaires de Fixed Income a diminué de 11% à 10% par rapport à l’année précédente, le chiffre nominal est passé de 10 Md CHF à 9 Md CHF au T3 2020. Les produits de Commodity ont doublé leur part du chiffre d’affaires au T3 2020 pour atteindre 6% (T3 2019 : 3%), le chiffre d’affaire est resté à un niveau absolu bas.
  • Les produits non cotés forment avec 53 Md CHF 62% du chiffre d’affaires total au T3 2020, soit une hausse de 7 points de pourcentage par rapport à l’année précédente. Le chiffre d’affaires nominal des produits cotés est passé de 42 Md CHF au T3 2019 à 32 Md CHF au T3 2020, la part du chiffre d’affaires total a atteint 38%.
  • En hausse de 7 points de pourcentage par rapport à l’année précédente, l’USD est la monnaie la plus représentée au T3 2020 avec une part du chiffre d’affaires total de 44%. La part de l’EUR a baissé de 3 points de pourcentage pour atteindre 32%, alors que la part du CHF a fortement diminué, passant de 18% à 12% au T3 2020.

Markus Pfister, président du SSPA: «Le troisième trimestre a de nouveau montré que les investisseurs tirent parti des opportunités du marché et apprécient la flexibilité des produits structurés. D’une part, les investisseurs prudents recourent à des produits d’optimisation de la performance afin de bénéficier de gains supplémentaires en raison d’une volatilité accrue. D’autre part, les investisseurs peu enclins à prendre des risques se tournent de plus en plus vers les produits à levier pour refléter efficacement leur évaluation des évolutions du marché.»

Vous trouverez les statistiques complètes sous: www.sspa.ch/media

Télécharger PDF

Ce site internet utilise également des cookies. En continuant à utiliser le site Internet, vous acceptez l’utilisation de cookies. Vous en saurez plus ici sur la protection des données.

OK