Catégorie

Retour aux médias

Communiqués de presse

02.07.2008
Icon speaker

Les associations nationales de produits dérivés fondent une fédération européenne

Les associations de produits dérivés d’Allemagne, d’Italie, d’Autriche et de Suisse ont fondé une fédération européenne aujourd’hui à Bruxelles. La «European Derivatives Association» a pour vocation de défendre les intérêts du secteur à l’échelon continental. Son président est Siegfried Piel et son vice-président, Roger Studer. Les membres fondateurs de la «European Derivatives Association» sont l’association italienne Associazione Italiana Certificati e Prodotti di Investimento (ACEPI), l’association allemande Deutsche Derivate Verband (DDV), l’Association suisse des produits structurés (ASPS) et l’association autrichienne Zertifikate Forum Austria (ZFA). Dans un premier temps, l’association finlandaise «Finnish Structured Products Association» jouera un rôle d’observateur au sein de la fédération européenne. L’assemblée de fondation a nommé Siegfried Piel, qui occupait le poste de président du Derivate Forum allemand, au poste de président et Roger Studer, président de l’ASPS, à celui de vice-président. Les autres membres du directoire sont Adele Bricchi (ACEPI), Hartmut Knüppel (DDV), Eric Wasescha (ASPS) et Frank Weingarts (ZFA). Ils exercent leur fonction à titre bénévole et sont assistés par un secrétaire général basé à Bruxelles. Après l’assemblée de fondation, le président Siegfried Piel a déclaré: «Désormais, notre secteur performant parlera d’une seule voix en Europe. En tant qu’organisation faîtière pour le secteur des produits dérivés, nous imposerons de nouvelles normes à l’échelon européen. Par nos initiatives communes, nous voulons allier efficience du marché et sécurité des investisseurs et nous nous engageons plus particulièrement à rendre les produits plus transparents et plus compréhensibles». Pour que les marchés nationaux puissent évoluer vers un marché européen des dérivés, la «European Derivatives Association» estime qu’il est nécessaire de maintenir et, si besoin est, de créer les bases qui garantissent l’attrait et l’équité de ces instruments de placement. Et Roger Studer d’ajouter à ce sujet: «Dans la mesure du possible, l’harmonisation du marché européen doit se faire par la voie de l’autoréglementation. Comme en attestent nos expériences en Suisse, l’autoréglementation est bien souvent plus efficace et moins coûteuse que n’importe quelle réglementation étatique, aussi bien pensée soit-elle». Soucieuse de créer des normes européennes, la «European Derivatives Association» lancera une initiative de classification uniforme des produits, garantira la transparence du marché en fournissant des statistiques pertinentes, prendra des engagements standardisés afin d’assurer la protection des investisseurs au-delà des mécanismes de protection déjà existants et soutiendra des initiatives de notation et des formations de conseillers afin d’améliorer la transparence des produits et la qualité du conseil. Autant d’actions qui visent à accroître, à l’échelon européen aussi, la confiance des investisseurs dans les certificats.

Informations importantes

Veuillez noter que toutes les informations publiées sur ce site web sont exclusivement destinées à des fins éducatives et ne sont pas des offres réelles. Si vous souhaitez obtenir un cours réel ou acheter un structuré, nous vous invitons à contacter votre conseiller financier ou l’une des banques membres de la SSPA pour plus de renseignements. Nous vous prions également de lire le disclaimer dans son intégralité.

Ce site web utilise des cookies. En continuant de naviguer sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Toutes les informations pertinentes sur la protection des données sont disponibles ici.

OK

close icon

Datenschutz

Hiermit bestätige ich, die Datenschutzerklärung gelesen zu haben.

Bestätigen