Catégorie

Retour aux médias

Communiqués de presse

03.02.2016
Icon speaker

Optimisation de la transparence grâce à une statistique détaillée du marché suisse

L’Association Suisse Produits Structurés (ASPS) améliore encore la transparence des produits structurés. La nouvelle statistique complémentaire du marché qui paraîtra à un rythme trimestriel présente pour la première fois des chiffres détaillés concernant le marché suisse global. Le chiffre d’affaires des produits structurés créés en Suisse ou pour la Suisse s’est élevé à plus de CHF 235 milliards en 2015. La part des produits non cotées est d’environ 70%. Les produits structurés en et de Suisse se basent généralement sur des actions et des devises, les placements permettant d’optimiser le rendement sont les plus populaires.

 Zurich, le 3 février 2016. Pour la première fois, la statistique du marché établie par Boston Consulting Group tient également compte du secteur des produits structurés non cotés et donne ainsi un aperçu complet des évolutions sur le marché suisse. Les membres de l’ASPS Barclays, Banque Cantonale Vaudoise, Credit Suisse, Goldman Sachs, Julius Baer, Leonteq, Notenstein La Roche, UBS, Vontobel, Zürcher Kantonalbank ont participé à la première collecte des données complémentaires du marché. Ils représentent la majeure partie du marché suisse. L’ASPS a pour but d’intégrer l’ensemble des acteurs du marché suisse dans cette statistique du marché.

Enseignements importants (T4 2015):

  • Dans son ensemble, le marché a connu une évolution globalement stable et continue l’an dernier, avec un chiffre d’affaires généré d’environ CHF 235,1 milliards.
  • La part la plus importante du chiffre d’affaires, à savoir 63%, correspond aux produits d’optimisation du rendement, suivis des produits de participation et à effet de levier, avec respectivement plus de 16% et environ 14%.
  • Les sous-jacents les plus fréquents des produits structurés utilisés sont constitués d’actions et de devises. Au dernier trimestre 2015, 47% des produits structurés s’appuyaient sur des devises et 44% sur des actions.
  • Le rapport entre le chiffre d’affaires des produits non cotés et cotés était dernièrement de 75% contre 25%. Le nombre de transactions avec des produits cotés était plus de deux fois plus élevé qu’avec des produits de gré à gré.
  • Environ deux tiers du chiffre d’affaires sont réalisés sur le marché primaire, alors que les transactions se déroulent presque exclusivement sur le marché secondaire. La majeure partie des transactions sur le marché secondaire porte sur des produits à effet de levier.
  • Les monnaies les plus utilisées pour les produits structurés suisses sont l’EUR (9%), l’USD (32.3%) et le CHF (17.4%).

Georg von Wattenwyl, président de l’ASPS, à propos des données supplémentaires concernant le marché suisse: «La statistique supplémentaire crée un nouveau standard pour le marché suisse, car elle tient compte du marché dans son ensemble. Nous pouvons ainsi continuer à améliorer la transparence du marché pour les investisseurs existants et potentiels. Nous sommes heureux de pouvoir esquisser à présent un tableau complet du secteur suisse ainsi que des tendances et évolutions actuelles.»

La nouvelle statistique est disponible ici.

Télécharger PDF

Ce site internet utilise également des cookies. En continuant à utiliser le site Internet, vous acceptez l’utilisation de cookies. Vous en saurez plus ici sur la protection des données.

OK